LaSantéPublique.fr

Journée mondiale contre le cancer : un autre regard sur la maladie

Rédigé par La Rédaction | Le 04 février 2017 à 19:30
Journée mondiale contre le cancer cancer tumeur

Aujourd’hui, 04 février 2017, se déroule la journée mondiale contre le cancer. Un moment dédié aux malades, mais aussi à la recherche et aux actions de sensibilisation.

8,2 millions de décès par an dans le monde

Le cancer est considéré comme un véritable fléau, car il est une cause importante de décès. Il ne s’agit pas d’une maladie, mais de nombreuses pathologies qui touchent l’organisme humain en déclenchant la multiplication de cellules anormales dans le corps.

Selon l’ONU, il est responsable de 8,2 millions de décès par an dans le monde. L’organisation internationale déplore que les actions de prévention ne soient pas plus connues du grand public, car elles pourraient empêcher de nombreux décès. L’ONU déclare à ce propos : « Nous savons que plus du tiers de ces décès peut être évité et que, détectés suffisamment tôt, de nombreux cancers peuvent être guéris ».

Le dépistage est le moyen de prévention le plus efficace pour identifier les traces de la maladie et pouvoir la soigner à temps avant qu’il ne soit trop tard.

Une journée pour faire reculer le cancer

De nombreux organismes sont présents au quotidien pour aider les malades du cancer, soutenir la recherche et assurer des campagnes de sensibilisation.

À l’occasion de cette journée mondiale contre le cancer, on peut, d’ailleurs, découvrir le film « Un regard, un espoir » de la Ligue contre le cancer, diffusé durant toute la journée sur les réseaux sociaux et les plateformes web. Le professeur Jacqueline Godet, présidente de la Ligue contre le cancer, explique à propos de cette vidéo : « Cette démarche, complètement bénévole, nous a séduite, car elle mettait le doigt sur l’un des aspects du cancer, souvent abordé par les personnes malades et leur entourage, mais peu traité dans les médias, celui du regard que l’on porte sur eux et leur cancer. D’un simple regard peut naître un espoir, ou, au contraire, un sentiment d’exclusion, de gêne, de honte ou encore de peur ».

Plus que d’apporter des informations concrètes sur le cancer ou les traitements possibles, on comprend donc que la journée mondiale contre le cancer a un autre rôle. Celui d’ouvrir le dialogue, de faire prendre conscience et d’apporter au grand public, touché de près ou non par la maladie, un espace d’échange et de compréhension.

C’est, d’ailleurs, également le témoignage apporté par l’organisation mondiale de la Santé (OMS) : « La journée permet de réfléchir à la façon dont le cancer touche chaque individu de diverses manières, ainsi qu’aux différentes mesures que tous ensemble, collectivement et individuellement, du cuisinier jusqu’au législateur, nous pouvons prendre afin de réduire l’impact du cancer sur les individus, les familles et les communautés ».

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Laisser un commentaire