LaSantéPublique.fr

Les nouveaux tarifs des soins dentaires

Rédigé par La Rédaction | Le 12 mars 2017 à 09:00
Tarifs soins dentaires prothèses dentaires prix soins dentaires

La nouvelle grille des tarifs des soins dentaires a été acceptée par Marisol Touraine, ministre de la Santé. Une information qui fait grincer des dents les professionnels du secteur.

Une négociation qui se termine par un arbitrage

L’assurance maladie et les syndicats représentant les chirurgiens-dentistes ont passé plusieurs semaines, depuis le début de l’année, à négocier un avenant à la convention qui lie les professionnels des soins dentaires à la sécurité sociale. Cet avenant concernait les nouveaux tarifs à la hausse des soins courants, mais aussi le plafonnement des prothèses dentaires.

Au final, les deux partis n’arrivant pas à trouver un accord, les négociations se sont arrêtées et le dossier a été mis entre les mains d’un arbitre. Celui-ci a rendu sa proposition de nouvelle grille tarifaire et les résultats risquent fortement de déplaire aux dentistes.

Des soins courants mieux payés et le prix des prothèses plafonné

La proposition de l’arbitre prévoit que les gains sur les petits soins les plus courants, comme les caries ou les détartrages, soient plus importants pour les dentistes. Par exemple, aujourd’hui, lorsqu’un dentiste traite une carie, il gagne 41 euros. En 2018, il gagnera 67 euros.

Si cette augmentation semble être au profit des dentistes, il faut savoir, qu’en échange, l’arbitre va dans le sens de l’assurance maladie en proposant de plafonner le prix des prothèses dentaires. Pour les syndicats, l’augmentation des gains sur les petits soins ne pourra pas contrebalancer la perte financière liée au plafonnement des prothèses dentaires.

Un meilleur accès aux soins dentaires

Si cet accord déplaît donc fortement aux dentistes, le grand public, lui, devrait le trouver plutôt avantageux. En effet, l’objectif principal de la proposition de l’assurance maladie, reprise par l’arbitre, a pour objectif d’assurer un meilleur accès aux soins dentaires pour les Français.

Le plafonnement des prothèses dentaires va permettre à de nombreuses personnes de pouvoir profiter de ce type de prestations et ainsi faire baisser le taux de renoncement aux soins. Pour prendre un exemple, une couronne céramo-métallique coûte, aujourd’hui, 1 000 euros. Elle passera à 550 euros en 2018 et à 510 euros en 2020. La base de remboursement passera de 107,5 euros à 120 euros en 2019. De quoi redonner le sourire à certains, même si les dentistes grincent des dents !

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Laisser un commentaire