LaSantéPublique.fr

Certaines marques de tabac interdites en France

Rédigé par La Rédaction | Le 02 février 2017 à 12:20
Tabac cigarettes lutte anti-tabac

Le ministère de la Santé vient d’annoncer plusieurs nouvelles actions pour mener à bien sa lutte anti-tabac. Ainsi, des marques de cigarettes sont amenées à disparaître en France et certains prix vont augmenter.

Des marques attractives retirées de la vente

Marisol Touraine vient d’annoncer sa volonté de faire disparaître certaines marques de tabac des étals des buralistes. Il s’agit de marques aux noms attractifs et liés à un effet de mode comme Allure, Fine, Vogue ou Corset, mais également les cigarillos et cigares Punch, Paradiso et Café Crème. Les industriels fabriquant ces produits devront trouver d’autres noms s’ils veulent continuer à les commercialiser en France.

Selon la ministre de la Santé : « Il y a des marques qui ne seront plus autorisées, des marques qui sont attractives, qui donnent le sentiment que fumer ces cigarettes c’est chic, ce qui n’est évidemment pas l’esprit du paquet neutre ».

Cette interdiction prendra effet d’ici un an pour les cigarettes et d’ici deux ans pour les cigares.

Des prix stables sauf pour le tabac à rouler

Les taxes concernant le tabac ont, quant à elles, augmenté. Mais la plupart des fabricants de cigarettes ont décidé de maintenir leurs tarifs et donc de ne pas répercuter cette hausse sur le consommateur. Ainsi, le prix des cigarettes classiques va rester stable, seul le tabac à rouler va connaître une augmentation. La hausse se situera aux alentours de 1,50 euro et prendra effet à partir du 20 février 2017, selon le nouvel arrêté paru au Journal officiel.

À propos de ce sujet, la ministre déclare : « Moi, je ne lâcherai pas, car augmenter le prix du tabac, c’est important en termes de santé publique ».

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Laisser un commentaire