LaSantéPublique.fr

Financement de la santé : les solutions proposées par trois candidats aux élections

Rédigé par La Rédaction | Le 24 février 2017 à 09:00
Santé élection présidentielle Benoît Hamon Emmanuel Macron François Fillon

Sauver le système de santé français, voilà le mot d’ordre pour tous les candidats à l’élection présidentielle. Retour sur les propositions de Benoît Hamon, Emmanuel Macron et François Fillon.

Lutter contre les déserts médicaux

De moins en moins de médecins généralistes, de spécialistes, de pharmaciens, des centres de santé qui ferment leur porte… Les campagnes françaises, mais également certaines villes, se retrouvent en manque d’effectif lorsque l’on parle des professionnels de santé.

Benoît Hamon, Emmanuel Macron et François Fillon forment donc le vœu de mettre en place des systèmes pour améliorer cette situation. En premier lieu, chacun souhaite jouer sur les incitations financières plutôt que sur les obligations ou mesures contraignantes. Le développement de maisons de santé pluridisciplinaires est aussi au cœur de leurs discours.

Autre élément à souligner pour Emmanuel Macron et François Fillon : l’essor de la télémédecine. Ce dernier propose également que le nombre d'étudiants ayant accès à la deuxième année de médecine soit régionalisé. M. Macron préfère prévoir un service sanitaire de trois mois qui permettrait d’assurer plus de prévention dans les écoles et les entreprises, à l’aide de 40 000 étudiants.

Enfin, M. Hamon défend le non-conventionnement des médecins décidant d’installer leur cabinet dans une zone surdotée.

Mieux gérer les hôpitaux

La gestion des hôpitaux fait aussi l’objet de nombreuses propositions de la part des trois candidats. Ainsi, Benoît Hamon souhaite revoir le financement des hôpitaux en proposant la solution d’un système forfaitaire.

 Emmanuel Macron ajoute, de son côté, l’idée que le financement soit plafonné à 50 % et propose un plan d’investissement à hauteur de 5 milliards d'euros sur cinq ans.

François Fillon, quant à lui, souhaite supprimer des postes de fonctionnaires, augmenter le temps de travail dans les hôpitaux tout en favorisant les carrières et les salaires. Il promet ainsi 20 milliards d'euros d'économies sur cinq ans.

La prévention santé en France

Pour améliorer la santé des Français, rien de tel que la prévention selon les trois candidats. Ainsi, François Fillon veut mettre en place : « une consultation de prévention, tous les deux ans, pour tous les Français ».

Benoît Hamon souhaite influencer les Français en remboursant une activité physique prescrite par un médecin pour les malades chroniques.

Emmanuel Macron, de son côté, indique que 15 milliards d'euros d'économies peuvent être réalisés en menant des actions de prévention.

Le remboursement des lunettes et des prothèses auditives et dentaires

Autre sujet important pour les Français, les remboursements de l’assurance maladie côté prothèses dentaires et auditives, mais aussi des lunettes. Aujourd’hui, ses soins sont assez mal remboursés. M. Macron parle donc d’un remboursement à 100 % pour les malades. Il souhaite, côté soins dentaires, mettre en place une augmentation de la rémunération des dentistes concernant les soins de prévention tout en prévoyant également une baisse des coûts en encourageant la concurrence.

François Fillon propose aussi un reste à charge zéro pour les patients, et notamment une prise en charge à 100 % des lunettes pour les enfants dès 2017.

M. Hamon vise plutôt une hausse des remboursements de l’assurance maladie. En parallèle, il souhaite élargir les aides publiques à la complémentaire santé aux fonctionnaires, retraités et étudiants.

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Laisser un commentaire