LaSantéPublique.fr

La limitation des financements publics affecte l’industrie pharmaceutique

Rédigé par Éric Marchand | Le 19 mars 2013 à 08:27
pharmacie médicaments IMS Health sécurité sociale

Selon IMS Health, le marché des médicaments vendus en pharmacie  s’effondre depuis 2012 : de 2.3%, l’industrie pharmaceutique devrait observer un recul de 3.4 % en 2013.

L’industrie pharmaceutique française subirait de plein fouet les mesures que le gouvernement a entrepris pour réduire les dépenses publiques dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale.

Alors que le marché des médicaments vendus en officine était en net recul de 2.3% l’année passée, la baisse sera bien plus grande en 2013 puisque l’IMS Health prévoit une chute de 3.4%. Une tendance inversée comparativement au marché mondial de l’industrie pharmaceutique qui atteste d’un taux de croissance de 10% - en Chine, cette hausse est même de 18%.

Les prévisions pour les années 2014 et 2015 restent encore floues mais le cabinet estime que la situation pourrait être meilleure. IMS Health ajoute que le taux de substitution des génériques avait atteint 15% en 2012, 85% lors du remplacement de grosses molécules. Claude Le Pen, professeur d’économie, estime que «  la santé subit désormais le choc de la conjoncture. Dans le passé l’industrie pharmaceutique était contre-cyclique.

Or son financement public, qui était sa force, est devenu sa faiblesse ».  « Si la pression augmente, les économies se feront au prix de vrais sacrifices sur l’emploi. On verra les choix politiques qui seront faits dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 » a-t-il conclu.

Commentaires (0)
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Laisser un commentaire